1. Familie Herlin / Heerlien / Herlijn / Herlyn

Jean de FinesAge: 53 years15151568

Name
Jean de Fines
Given names
Jean
Surname
de Fines
Note: Schreibweise auch: "Jehan de Fynnes" oder "Jean de Fyves" oder nur "Fine"
Birth about 1515 35 15

Education
Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Jean lässt sich und seine Tochter durch den Privatlehrer Cornelius Tuman - wahrscheinlich in kaufmännischen Angelegenheiten und in der flämischen Sprache - ausbilden "nous apprend que le jour du départ de sa fille Agnès (13 Juillet 1539), Jehan de Fynnes prit chez lui pour la table un jeune homme d'Amsterdam nommé Corneille Tuman, à raison de cinquante florins par an, sans les dépenses d'école. Le carriage dud' Corneille d'Anvers à Lille coûta 32 gros, et on paya pour voicture de son coffre d'Anvers icliy, 26 gros. Jehan de Fynnes ne tarda pas à aller à la recherche d'un maître d'école pour donner à son pensionnaire l'instruction nécessaire, et il inscrivit dans son Mémorial : « ...j'ay marchandé a ung maistre d'escole près de la Chambre des Comptes, en la rue des Cremoises , pour l'escollaige dudit Cornille pour apprendre à lire, escripre et jecter pour 11 florins par mois, et s'il veull apprendre le chifre il donnera xij gros chascun mois. ... Cornille commença ses études le dernier Juillet, et ne resta chez Jehan de Fynnes que pendant une année : il retourna à Amsterdam le 12 Août 1560."
Birth of a sisterMarie de Fines
about 1520 (Age 5 years)

Text:
Ms 12152, s. 'Castelo-lillois', No. 43 , S. 108 ff.
Religious marriageAgnes de FourmestrauxView this family
July 18, 1547 (Age 32 years)
Address: Saint-Etienne
Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Vor der kirchlichen Heirat wurde am 3. Juni zunächst noch ein Heiratsvertrag unterzeichnet. Bd. VIII, S. 128: "A peine maître de ses biens, notre Jehan songea à se marier. Il demanda et obtint la main d'Agnès de Fourmestraulx, fille de feu Nicolas; le contract de mariage fut signé le 3 Juin 1547, les finançailles eurent lieu le 6 du même mois et enfin, le 18 Juillet suivant, le mariage fut célébré en l'église de S'Etienne a Lille.«
Birth of a daughter
#1
Agnes de Fines
September 24, 1548 (Age 33 years)
Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Bd VIII, S. 137 - "Elle naquit le 24 Septembre 1548"
Text:
B 3695 en 1588 f°30 Claude HERLIN à cause de sa femme fille de Jean FINE demeurant en Allemagne par rapport de Jean DEBAILLOEUL bailli de Frelinghien pour 2 bonniers 7 cens de labeur à Frelinghien.
Birth of a daughter
#2
Marie de Fines
1551 (Age 36 years)
Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Bd. VIII S.130 "A la naissance de son deuxième enfant, qui était également une fille et reçut le nom de Marie, il constate qu'elle est née « environ xj heures aprez midy au quartier croisant signe de Taurus. Mais bientôt le pauvre père est obligé d'inscrire en son Mémorial : Lad!> Marie est allée de vie à trespas le xx jour de Janvier xvc Ij, laquelle je estime estre jousante du royaulme céleste.
Death of a daughterMarie de Fines
January 20, 1552 (Age 37 years)
Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Bd. VIII S.130 "A la naissance de son deuxième enfant, qui était également une fille et reçut le nom de Marie, il constate qu'elle est née « environ xj heures aprez midy au quartier croisant signe de Taurus. Mais bientôt le pauvre père est obligé d'inscrire en son Mémorial : Lad!> Marie est allée de vie à trespas le xx jour de Janvier xvc Ij, laquelle je estime estre jousante du royaulme céleste.
Death of a sisterMarie de Fines
after 1552 (Age 37 years)

Birth of a daughter
#3
Marie de Fines
April 15, 1555 (Age 40 years)
Birth of a son
#4
Jehan de Fines
July 30, 1562 (Age 47 years)
Death of a sonJehan de Fines
September 2, 1564 (Age 49 years)

Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
S. 154 "Nota que le ij jour de Septembre xv°Ixiiij, ledt Jehan est allé de vie à trépas, en la paroisse de Frelainghien, à la maison de Jehan Thomas Norquin, espérant que le Seigr Dieu omnipotent le a colloquié en sa sainte gloire".
Occupation
compaignie d'assurance

Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Bd. VIII S. 163 Jehan de Fynnes schließt mit anderen Verwandten eine Versicherungsvertrag für zwei Jahre ab. "Sensuit comment que avons faict compaignie d'assurance pour scavoir le ghain ou perte qu'il en se viendra." - Item, le premier jour de Décembre 1547, a esté accordé par chascun de nous,par certaine lettre soubssignée de chascun soubzscript, pour faire comp.ie d'asseurance pour l'espasse dudit jour en 2 ans, encas sy quelque fortune ou indempniteit survint vers l'ung pour l'aultre et chascun pour le tout, asscavoir Jacques, Jehan, Thiery et Gilles de Fourmestraulx, frères, Nicolas de Fourmestraulx, Antoine de Thieffries, Gilles Cousture, Robert du Bosquiel, Jehan de Lannoy et moy Jehan de Fynnes, dont je supplie à la Maj* divine octroier bonne fortune."
Property
fief

Address: La Vacquerie, Houplines, Mayerlant
Publication: Leyden, 1669
Text:
S. 174 ff. Jean de Fines besaß einige Ländereien in der Nähe von Lille, die über seine Tochter Agnes, die mit Claude Herlin verheiratet war, tw. in den Besitz der Familie Herlin übergingen (s. Testemant von Claude Herlin).
Text:
Besitz in Houplines / Freilinghem (bei Lille) B 3696 en 1602 f°71 (Ajout : Noël MASQUELIN à cause de Marguerite FINE sœur de) Jacquemine FINE veuve de feu François CROUSET demeurant à Pérenchies pour 5c pris en 10c contre Jean BOUREL à Houplines f°69v° (Ajout : Robert ROGIER fils de feu Philippe 7 cens pris es dits 14 cens à l'encontre de Péronne CROUSE par achat de Jacquemine FINE - rayé). f°71r° La dite pour 7 cens de labeur pris en 14 cens contre le même. / Ajout : Robert ROGIER fils de feu Philippe par achat de Jacquemine FINE. B 3695 en 1588 f°30 Claude HERLIN à cause de sa femme fille de Jean FINE demeurant en Allemagne par rapport de Jean DEBAILLOEUL bailli de Frelinghien pour 2 bonniers 7 cens de labeur à Frelinghien.
Text:
s.auch Veröffentlichungen in der Zeitschrift "Castelo-Lillois", No.43 (Oct. 2019) https://de.calameo.com/read/000245167684653b60c11
Description
Zur Familie de Fynes oder de Fyve

Note:
Concernant la famille de Jehan DE FYNNES, je pense que cet acte donne de préciseuses informations (même si cela ne donne rien sur les DELANNOY - Castelo-lillois 17: "Jean POTTIER d'HOUPLINES fils de feu Philippe et de feue Marguerite HETE fille de feu Jean et de feue Marie MARISSAL, la dite MARISSAL en son vivant tante (Ante!) paternelle de feue Damoiselle Françoise MARISSAL fille de feu Thomas à son trépas femme de Nicolas DE VENDEVILLE bourgeois de LILLE, Antoine DEBOEUF de FRELINGHIEN époux de Catherine HETE fille des susdits HETE-MARISSAL, Antoine LERNOULT et Marguerite POTTIER sa femme fille des susdits POTTIER-HETE d'HOUPLINES, Jacques LADMIRANT époux de Madeleine POTTIER aussi fille des dits, Jean LEFEBVRE fils de feu Jean et de feue Marie ACCOLETZ, la dit Marie fille de feu Antoine et de feue Collette HETE qui fut fille des dits HETE-MARISSAL, les dits Jean POTTIER, Antoine DEBOEUF, Antoine LERNOULT, Marguerite POTTIER sa femme, Jacques LADMIRANT et Jean LEFEBVRE se faisant fort de leurs autres cohéritiers pour 1/3 de la succession paternelle de la susdite Françoise MARISSAL, François DEGROOTE crychoudere du pays de FURNES EMBACHT et Adrien HUECLEBOUT échevin et ceurherre du dit pays forts des héritiers de feu Jacques DEWYLDE et feue Catherine MARISSAL vivante tante paternelle de la sus dite Françoise pour un autre tiers de la succession paternelle et Gilles DEVENDEVILLE fils de feu Jacques, époux de Marie DEFYVE fille de feu Jean qui était fils de feu Jean DEFYVE époux de Marguerite MARISSAL vivante tante paternelle de la dite Françoise et autres héritiers de la dite Marguerite MARISSAL pour un autre tiers de la succession paternelle vendent au dit Nicolas DEVENDEVILLE 1/2 bonnier de jardin où il y avait un lieu manoir avant les troubles à présent ruiné nommé "La Cense de la Pillardrie" ou "Cense de Margo" occupée par Jacques MESCAERT, pris en un bonnier 1/2 à l'encontre du dit Gilles DEVENDEVILLE son frère et 14 bonniers 1/2 de labeur le tout à DEULEMONT le long de la Lys moyennant 425 florins du bonnier. Au dit Nicolas DEVENDEVILLE un lieu manoir avec granges sur deux bonniers à DEULEMONT assez prés de le dite cense occupée par Joachim DEBOEUF. A Antoine DEBOEUF via Antoine FEUTRIER un lieu manoir sur un bonnier occupé par Jacques DUTRIES nommé "La Cense de Magrelant" à HOUPLINES dépendant du bourg de WARNETON moyennant 437 florins du bonnier. A Jean WARLOP laboureur à FRELINGHIEN via le dit Antoine DEBOEUF un lieu manoir en l'échevinage de WARNETON nommé "La Verde Maison" sur 14 cens et en labeur un bonnier 12 cens moyennant 450 florins du bonniers. A Jérôme HAUTELET marchand à LILLE 1/2 bonnier de jardin et labeur en l'échevinage de WARNETON vers le moulin de le Haye sur lequel il y avait un petit lieu manoir sans charge d'aucune rente seigneuriale moyennant 132 florins. Au dit Nicolas DEVENDEVILLE un bonnier de labeur à ZANDVOORDE pris en 12 bonniers de la cense que l'on appelle le "fief de le Thune" dit "La Blanche Porte" moyennant 51 florins. 06/02/1585 (Voir dernier acte de cette liasse pour DEWILDE-MARISSAL)."
Death after 1568 (Age 53 years)
Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Die Erinnerungen (Memorial) Jehan de Fynnes enden am 30 März 1568; Er hatte er sich wohl den Calvinisten angeschlossen und ist wahrscheinlich vor dem spanischen Blutgericht des Herzog von Alba geflohen. Wann und wo er genau gestorben ist, wissen wir nicht. "L'inscription la plus récente est du 30 Mars 1568, de la terrible année du duc d'Albe. Jehan de Fynnes s'est-il expatrié à cause des troubles religieux de cette époque? Etait-il peut-être partisan de la réforme et a-l-il quitté sa patrie pour échapper aux persécutions? Nous l'ignorons et n'avons rien trouvé qui put nous mettre sur ses traces. Comment ce Mémorial, ce livre de la famille, de la vie privée, se trouve-t-il dans nos archives? Y est-il arrivé par la même voie que les lettres adressées 'Angleterre, par des Yprois fugitifs, à leurs familles et à leurs amis, et qui furent saisies en 1568 à la suite de visites domiciliaires chez les suspects d'hérésie ? La date fatale de 1568 , et les relations de Jehan de Fynnes avec Anvers et Amsterdam semblent donner quelque probabilité à cette supposition."
Family with parents - View this family
father
mother
Marriage: about 1515
1 year
himself
6 years
younger sister
Family with Agnes de Fourmestraux - View this family
himself
wife
Marriage: July 18, 1547Rijssell, Lille, Nord, Hauts-de-France, Frankreich
14 months
daughter
3 years
daughter
Marie de Fines
Birth: 1551 36 26Rijssell, Lille, Nord, Hauts-de-France, Frankreich
Death: January 20, 1552Lille, Nord, Hauts-de-France, Frankreich
4 years
daughter
Marie de Fines
Birth: April 15, 1555 40 30Rijssell, Lille, Nord, Hauts-de-France, Frankreich
Death: after 1585Rijssell, Lille, Nord, Hauts-de-France, Frankreich
7 years
son
Jehan de Fines
Birth: July 30, 1562 47 37Rijssell, Lille, Nord, Hauts-de-France, Frankreich
Death: September 2, 1564

BirthArchiv communale de Lille
EducationANNALES DE LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE, ARCHÉOLOGIQUE ET LITTÉRAIRE DE LA VILLE D'YPRES ET DE L'ANCIENNE WEST-FLANDRE
Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Jean lässt sich und seine Tochter durch den Privatlehrer Cornelius Tuman - wahrscheinlich in kaufmännischen Angelegenheiten und in der flämischen Sprache - ausbilden "nous apprend que le jour du départ de sa fille Agnès (13 Juillet 1539), Jehan de Fynnes prit chez lui pour la table un jeune homme d'Amsterdam nommé Corneille Tuman, à raison de cinquante florins par an, sans les dépenses d'école. Le carriage dud' Corneille d'Anvers à Lille coûta 32 gros, et on paya pour voicture de son coffre d'Anvers icliy, 26 gros. Jehan de Fynnes ne tarda pas à aller à la recherche d'un maître d'école pour donner à son pensionnaire l'instruction nécessaire, et il inscrivit dans son Mémorial : « ...j'ay marchandé a ung maistre d'escole près de la Chambre des Comptes, en la rue des Cremoises , pour l'escollaige dudit Cornille pour apprendre à lire, escripre et jecter pour 11 florins par mois, et s'il veull apprendre le chifre il donnera xij gros chascun mois. ... Cornille commença ses études le dernier Juillet, et ne resta chez Jehan de Fynnes que pendant une année : il retourna à Amsterdam le 12 Août 1560."
MarriageANNALES DE LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE, ARCHÉOLOGIQUE ET LITTÉRAIRE DE LA VILLE D'YPRES ET DE L'ANCIENNE WEST-FLANDRE
Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Vor der kirchlichen Heirat wurde am 3. Juni zunächst noch ein Heiratsvertrag unterzeichnet. Bd. VIII, S. 128: "A peine maître de ses biens, notre Jehan songea à se marier. Il demanda et obtint la main d'Agnès de Fourmestraulx, fille de feu Nicolas; le contract de mariage fut signé le 3 Juin 1547, les finançailles eurent lieu le 6 du même mois et enfin, le 18 Juillet suivant, le mariage fut célébré en l'église de S'Etienne a Lille.«
OccupationANNALES DE LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE, ARCHÉOLOGIQUE ET LITTÉRAIRE DE LA VILLE D'YPRES ET DE L'ANCIENNE WEST-FLANDRE
Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Bd. VIII S. 163 Jehan de Fynnes schließt mit anderen Verwandten eine Versicherungsvertrag für zwei Jahre ab. "Sensuit comment que avons faict compaignie d'assurance pour scavoir le ghain ou perte qu'il en se viendra." - Item, le premier jour de Décembre 1547, a esté accordé par chascun de nous,par certaine lettre soubssignée de chascun soubzscript, pour faire comp.ie d'asseurance pour l'espasse dudit jour en 2 ans, encas sy quelque fortune ou indempniteit survint vers l'ung pour l'aultre et chascun pour le tout, asscavoir Jacques, Jehan, Thiery et Gilles de Fourmestraulx, frères, Nicolas de Fourmestraulx, Antoine de Thieffries, Gilles Cousture, Robert du Bosquiel, Jehan de Lannoy et moy Jehan de Fynnes, dont je supplie à la Maj* divine octroier bonne fortune."
PropertyHistoire généalogique de la très anciennes et très noble Famille de Herlin
Publication: Leyden, 1669
Text:
S. 174 ff. Jean de Fines besaß einige Ländereien in der Nähe von Lille, die über seine Tochter Agnes, die mit Claude Herlin verheiratet war, tw. in den Besitz der Familie Herlin übergingen (s. Testemant von Claude Herlin).
PropertyArchiv communale de Lille
Text:
Besitz in Houplines / Freilinghem (bei Lille) B 3696 en 1602 f°71 (Ajout : Noël MASQUELIN à cause de Marguerite FINE sœur de) Jacquemine FINE veuve de feu François CROUSET demeurant à Pérenchies pour 5c pris en 10c contre Jean BOUREL à Houplines f°69v° (Ajout : Robert ROGIER fils de feu Philippe 7 cens pris es dits 14 cens à l'encontre de Péronne CROUSE par achat de Jacquemine FINE - rayé). f°71r° La dite pour 7 cens de labeur pris en 14 cens contre le même. / Ajout : Robert ROGIER fils de feu Philippe par achat de Jacquemine FINE. B 3695 en 1588 f°30 Claude HERLIN à cause de sa femme fille de Jean FINE demeurant en Allemagne par rapport de Jean DEBAILLOEUL bailli de Frelinghien pour 2 bonniers 7 cens de labeur à Frelinghien.
PropertyArchiv communale de Lille
Text:
s.auch Veröffentlichungen in der Zeitschrift "Castelo-Lillois", No.43 (Oct. 2019) https://de.calameo.com/read/000245167684653b60c11
NameArchiv communale de Lille
DeathANNALES DE LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE, ARCHÉOLOGIQUE ET LITTÉRAIRE DE LA VILLE D'YPRES ET DE L'ANCIENNE WEST-FLANDRE
Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Die Erinnerungen (Memorial) Jehan de Fynnes enden am 30 März 1568; Er hatte er sich wohl den Calvinisten angeschlossen und ist wahrscheinlich vor dem spanischen Blutgericht des Herzog von Alba geflohen. Wann und wo er genau gestorben ist, wissen wir nicht. "L'inscription la plus récente est du 30 Mars 1568, de la terrible année du duc d'Albe. Jehan de Fynnes s'est-il expatrié à cause des troubles religieux de cette époque? Etait-il peut-être partisan de la réforme et a-l-il quitté sa patrie pour échapper aux persécutions? Nous l'ignorons et n'avons rien trouvé qui put nous mettre sur ses traces. Comment ce Mémorial, ce livre de la famille, de la vie privée, se trouve-t-il dans nos archives? Y est-il arrivé par la même voie que les lettres adressées 'Angleterre, par des Yprois fugitifs, à leurs familles et à leurs amis, et qui furent saisies en 1568 à la suite de visites domiciliaires chez les suspects d'hérésie ? La date fatale de 1568 , et les relations de Jehan de Fynnes avec Anvers et Amsterdam semblent donner quelque probabilité à cette supposition."
SourceMaus e.V. - Genealogischer Verein für Bremen und Umgebung
Publication: Angaben aus dem Internet : http://die-maus-bremen.de/
Text:
Datenbank der Familie Poppe
maus.gif
maus.gif

Type: Coat of arms

SourceANNALES DE LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE, ARCHÉOLOGIQUE ET LITTÉRAIRE DE LA VILLE D'YPRES ET DE L'ANCIENNE WEST-FLANDRE
Publication: Ypres, Band VIII (1878); Imprimerie de SIMON LAFONTEYNE,
Text:
Bd. VIII, S. 126 ff. Aus dem Text geht hervor, dass Agnes de Castelain die Schwiegermutter von Jehan de Fines war und 1548 als Patin bei der Taufe von Marie anwesend war. S. 151/152 "Item le xxiiij" de Septembre xvc xlviij au soir, ma femme, avecq la grâce de Dieu, se est acouchée de une fille... a esté baptezée en la paroisse de S' Estienne à Lille; et a eult à marinne Agnies Castellain, veuve de feu Nicolas de Fourmestraulx, ma belle-mère, la femme de Franchois Muette"
Name
Schreibweise auch: "Jehan de Fynnes" oder "Jean de Fyves" oder nur "Fine"
Description
Concernant la famille de Jehan DE FYNNES, je pense que cet acte donne de préciseuses informations (même si cela ne donne rien sur les DELANNOY - Castelo-lillois 17: "Jean POTTIER d'HOUPLINES fils de feu Philippe et de feue Marguerite HETE fille de feu Jean et de feue Marie MARISSAL, la dite MARISSAL en son vivant tante (Ante!) paternelle de feue Damoiselle Françoise MARISSAL fille de feu Thomas à son trépas femme de Nicolas DE VENDEVILLE bourgeois de LILLE, Antoine DEBOEUF de FRELINGHIEN époux de Catherine HETE fille des susdits HETE-MARISSAL, Antoine LERNOULT et Marguerite POTTIER sa femme fille des susdits POTTIER-HETE d'HOUPLINES, Jacques LADMIRANT époux de Madeleine POTTIER aussi fille des dits, Jean LEFEBVRE fils de feu Jean et de feue Marie ACCOLETZ, la dit Marie fille de feu Antoine et de feue Collette HETE qui fut fille des dits HETE-MARISSAL, les dits Jean POTTIER, Antoine DEBOEUF, Antoine LERNOULT, Marguerite POTTIER sa femme, Jacques LADMIRANT et Jean LEFEBVRE se faisant fort de leurs autres cohéritiers pour 1/3 de la succession paternelle de la susdite Françoise MARISSAL, François DEGROOTE crychoudere du pays de FURNES EMBACHT et Adrien HUECLEBOUT échevin et ceurherre du dit pays forts des héritiers de feu Jacques DEWYLDE et feue Catherine MARISSAL vivante tante paternelle de la sus dite Françoise pour un autre tiers de la succession paternelle et Gilles DEVENDEVILLE fils de feu Jacques, époux de Marie DEFYVE fille de feu Jean qui était fils de feu Jean DEFYVE époux de Marguerite MARISSAL vivante tante paternelle de la dite Françoise et autres héritiers de la dite Marguerite MARISSAL pour un autre tiers de la succession paternelle vendent au dit Nicolas DEVENDEVILLE 1/2 bonnier de jardin où il y avait un lieu manoir avant les troubles à présent ruiné nommé "La Cense de la Pillardrie" ou "Cense de Margo" occupée par Jacques MESCAERT, pris en un bonnier 1/2 à l'encontre du dit Gilles DEVENDEVILLE son frère et 14 bonniers 1/2 de labeur le tout à DEULEMONT le long de la Lys moyennant 425 florins du bonnier. Au dit Nicolas DEVENDEVILLE un lieu manoir avec granges sur deux bonniers à DEULEMONT assez prés de le dite cense occupée par Joachim DEBOEUF. A Antoine DEBOEUF via Antoine FEUTRIER un lieu manoir sur un bonnier occupé par Jacques DUTRIES nommé "La Cense de Magrelant" à HOUPLINES dépendant du bourg de WARNETON moyennant 437 florins du bonnier. A Jean WARLOP laboureur à FRELINGHIEN via le dit Antoine DEBOEUF un lieu manoir en l'échevinage de WARNETON nommé "La Verde Maison" sur 14 cens et en labeur un bonnier 12 cens moyennant 450 florins du bonniers. A Jérôme HAUTELET marchand à LILLE 1/2 bonnier de jardin et labeur en l'échevinage de WARNETON vers le moulin de le Haye sur lequel il y avait un petit lieu manoir sans charge d'aucune rente seigneuriale moyennant 132 florins. Au dit Nicolas DEVENDEVILLE un bonnier de labeur à ZANDVOORDE pris en 12 bonniers de la cense que l'on appelle le "fief de le Thune" dit "La Blanche Porte" moyennant 51 florins. 06/02/1585 (Voir dernier acte de cette liasse pour DEWILDE-MARISSAL)."
Note
als Nachname wird auch "de Fourmestreaux" angegeben . s. Datenbank der Familie Poppe, Bremen